archive

Archives de Tag: les discrets

Bon. Me demandez pas grand chose aujourd’hui, c’est mon dernier jour de stage, j’ai des céphalées monstrueuses, j’ai envie de mourir. Croisez les doigts pour moi, que tout se passe bien.
jd2aug1979joydivision

I’ll be back, en forme, très bientôt. C’est promis, surtout que j’ai pleins de projets sur le feu.

Le truc qui t’aide, quand t’as la migraine, c’est de la musique qui te caresse dans le sens du poil. Tu sais, des trucs bien calmes, pas de gueulante, pas de sons ultra aigus. Soit de l’electro, soit de l’acoustique. Du minimaliste, pour bien faire. Et du thé. Beaucoup de thé.

Tant que j’y suis, j’ai trouvé un super webdoc sur Joy Division, juste ici. Le webdoc, c’est ce nouveau concept d’infos hybride, prévu pour le net, interactif et ludique, qui mêle à la fois journalisme, vidéo, infographie et web. Très coûteux à produire, long à éditer, je suis pourtant persuadée que ce procédé va se généraliser. Tous les grands sites d’infos, tant belges que français s’y mettent, sans oublier Arte, le pionner, avec Prison Valley. 

2222

Read More

Depuis quelques semaines j’écoute en boucle un certain nombre de groupes de la scène shoegaze.

wJZxR

Alors qu’est ce que le shoegaze? Ce terme englobe une partie des groupes de rock alternatif sortis dans les années 80-90.

Caractérisé par une tendance à créer un « mur du son », bardé d’effets, ultra saturé, le shoegaze est cousin du dream pop.

Mais si pop il s’agit, c’est de la pop noyée, éthérée, ensevelie sous des nappes de sons vaporeux, bercée par la glossolalie et transformée par la distortion.

Read More

%d blogueurs aiment cette page :