archive

Musique

safe_image

Lucio Bukowski et moi ce fut une rencontre soudaine mais intense. J’ai découvert le hip-hop français sur le tard et j’en suis tombée amoureuse. Alors quand tu me présentes à l’Animalerie et ses copains, ben tu obtiens une nana plus qu’heureuse. Et quand je tombe sur L’art Raffiné de l’Ecchymose (Lucio Bukowski ft Nestor Kea) je suis au tapis par KO dès la première écoute. Un son et des textes d’une finesse impressionnantes, des paroles dépressives, nihilistes et des références littéraires et culturelles un peu partout sans tomber dans le concours de queue référentiel façon name dropping.  On pourrait oser la comparaison avec Fuzati:  sauf que Lucio a bon flow et un peu plus de crédibilité et de rage dans ses morceaux. Il est moins nombriliste, aussi. Bref, un album qui fait chialer ou qui accompagne ta tristesse latente, c’est selon. Tu peux d’ailleurs aller écouter quelques morceaux ici.

Read More

Alcest-ShelterJ’aime bien le shoegaze. C’est saturé, mélancolique, chargé de tristesse en provenance directe des 90’s, là où les adolescents portaient trop d’eye-liner et ne se consolaient toujours pas de la disparition d’Ian Curtis.

(Va lire ma sélection shoegaze ici.)

J’aime bien aussi le black metal et ses dérivés dans la veine du post-rock. Je sais, peu de puristes considèrent le genre comme une musique acceptable, estimant que le post-black à la Amesoeurs est destiné aux fillette (eew, c’est sexiste), n’ayant aucun droit de cité dans la grande scène du metal noir. Tant pis pour eux, messieurs-dames, votre élitisme vous perdra. Un jour. Probablement.

Bref, j’apprends sur twitter que Shelter, le dernier album d’Alcest est sorti. Je n’avais pas été transcendée par leur précédent opus, Les Voyages de l’Âme. Seuls les splendides artworks valaient la peine. Qu’à cela ne tienne, on m’envoie un lien de téléchargement, je vais donc écouter ça.

Eeeet… Let’s go. Le single « Opale » est une pure daube. Un horrible riff clair et super joyeux est sensé titiller des voix que l’on entend au loin. Des voix claires. Trop claire. Neige pousse une petite chansonnette, quoi. J’ai l’impression d’écouter un boysband. Et c’est pas les 3 secondes qui semblent samplées d’un morceau de Slowdive qui vont sauver le morceau.

Je lance « Voix Sereines ». Alcest a définitivement quitté le monde du metal, assumant un virage complet vers le shoegaze. Le morceau en lui-même n’est pas déplaisant, mais ce putain de riff me file de l’urticaire, je n’entends que lui, je commence à l’abhorrer.

« Delivrance » . Les quelques instruments à corde viennent étoffer et combler le vide des morceaux précédents. Légère montée en puissance. Mais je continue à me demander si je ne ferais pas mieux de lancer un petit Peste Noire pour me réveiller.

La suite de l’album n’est qu’une succession de morceaux aux relents éthérés, aussi épiques d’un film de Sophia Coppola.

Où sont l’intensité, la profondeur? Le groupe parisien semble désormais soigner davantage son image et son univers que de proposer de la musique réellement consistante. Alcest persiste et signe le virage amorcé avec son précédent album: la rupture avec le black est consommée. Les fans seront-ils au rendez-vous? Difficile à croire.

Je vous laisse en juger avec le clip d’Opale, joli, certes, mais chiant :

Et j’ai accessoirement une place à vendre (ultra bien située mais je m’envole à Rome avec mon copain à cette date) pour le concert soldout de Depeche Mode à Anvers, le 25 janvier. Intéressé? Clique ici.

kilok

Close up sur Kish Robinson, alias Kilo Kish.

Elle a vingt-deux ans, elle est artiste dans la mode et elle fait de la musique. Celle qui se décrit sur twitter comme étant créative et « douée pour faire des cris d’animaux » pourrait être the next big thing que le hip-hop expérimental attendait.

La belle a commencé sa carrière musicale en dévoilant, le premier avril, son tout premier EP « Homeschool ». Le clip d’un des morceaux figurant sur l’album, Navy, est diffusé sur youtube. Le ton est donné: Kilo Kish déclame plus qu’elle ne rappe, dans une ambiance chill, urbaine, poétique et résolument branchée.

C’est que Kilo Kish tape en plein dans la tendance; le hip hop se pique d’electro vaporeux (A$AP Rocky, Brooke Candy, ou le groupe très electropop Purity Ring), le revival dream music bat son plein, les imprimés galaxy sont terriblement in, et Tumblr devient un des réseaux sociaux les plus populaires malgré son rachat par Yahoo, tout en restant LA plateforme des jeunes underground et des groupes confidentiels de witch house.

Kish fait partie de ces jeunes compositeurs, bricolant de la musique cross-over, dont les limites de genre deviennent de plus en plus floues et finissent par tomber. Difficile, donc, de qualifier Homeschool et la mixtape K+, dévoilée le 7 février. Ses influences vont de la dreampop, à la new wave en passant par la pop… Sa musique est apaisante, comme un murmure au creux de l’oreille, baignée d’une certaine nostalgie.

On retiendra surtout les morceaux CreepWave, presqu’une balade mélancolique, Turquoise, plus vitaminé, et Navy qui sauront plaire aux amateurs de chillmusic.

kish1000

Ses productions sont disponibles en écoute et en téléchargement libre sur son site web. Son Tumblr est ici.

 

Il y a quelques jours, Baden Baden, le groupe frenchie que je vous avais présenté ici, a dévoilé sur sa page facebook leur dernier clip.

arton149105

Bingo pour moi, il s’agit de Last Song, chanson que je préfère d’entres toutes de leur premier album Coline (2012) . A chanson triste, clip… Triste, ou du moins à des kilomètres de la joie et de la fête.

Signé par Robert Chut, ce vidéoclip est une histoire mélancolique aux couleurs un peu passée. Un homme fou, caché dans un drap blanc arpente les rues d’une ville sale, morne et sombre. L’image rappelle la qualité pourrave des téléfilms des années 70.

Alors, qu’en pensez-vous?

 

Il y a quelques temps, je vous avais proposé une playlist neofolk/neoclassique, dans laquelle j’avais fait figurer quelques titres de dark ambiant. Je récidive avec un morceau que j’apprécie particulièrement.

Coph Nia est une formation dark ambiant signée sur le label culte du genre Cold Meat Industry. Fondée dans les années 2000, leur musique est marquée par un intérêt profond pour la tradition magique occidentale et particulièrement l’oeuvre d’Aleister Crowley, le célèbre occultiste britannique.

La plupart des morceaux de Coph Nia sont agrémentés de récitations du Livre de la Loi, bible de son système philosophique, connu particulièrement pour « Fais ce que Voudras sera le Tout de la Loi » , inspiré de Rabelais.

Read More

Bon. Me demandez pas grand chose aujourd’hui, c’est mon dernier jour de stage, j’ai des céphalées monstrueuses, j’ai envie de mourir. Croisez les doigts pour moi, que tout se passe bien.
jd2aug1979joydivision

I’ll be back, en forme, très bientôt. C’est promis, surtout que j’ai pleins de projets sur le feu.

Le truc qui t’aide, quand t’as la migraine, c’est de la musique qui te caresse dans le sens du poil. Tu sais, des trucs bien calmes, pas de gueulante, pas de sons ultra aigus. Soit de l’electro, soit de l’acoustique. Du minimaliste, pour bien faire. Et du thé. Beaucoup de thé.

Tant que j’y suis, j’ai trouvé un super webdoc sur Joy Division, juste ici. Le webdoc, c’est ce nouveau concept d’infos hybride, prévu pour le net, interactif et ludique, qui mêle à la fois journalisme, vidéo, infographie et web. Très coûteux à produire, long à éditer, je suis pourtant persuadée que ce procédé va se généraliser. Tous les grands sites d’infos, tant belges que français s’y mettent, sans oublier Arte, le pionner, avec Prison Valley. 

2222

Read More

Jason Chung, alias Nosaj Thing, est un producteur de musique électronique et de abstract hip-hop américain. Il a bossé pour plusieurs pointures comme Kid Cudi ou Kendrick Lamar et joué dans plusieurs festivals de grande envergure comme Coachella.

nosajthing

 

En solo, Nosaj Thing fait de l’electro aérien, lascif et expérimental. L’influence du trip-hop s’y fait bien sentir. Talentueux, très talentueux, il fait partie de ces artistes qui proposent une musique minimaliste planante, laissant la part belle à l’introspection.

Le clip Eclipse/Blue est, à l’image du son, une pièce d’expérimentation. Oeuvre du VJ japonais Daito Manabe (mapping et projection live de vidéos, d’images sur des supports variés), de  takcom, Satoru Higa, and MIKIKO (voir The Creators Project), cette vidéo est un bel exemple de l’art d’aujourd’hui et de cette tendance transfrontalière qui traverse nos sociétés.

Les limites entre les disciplines se font de plus en plus fines, se brouillent même. Le résultat en est un petit bijou,impressionnant de technique et de maîtrise graphique.

***

« Eclipse/Blue » avec la collaboration de Kazu Makino (voix) de Blonde Redhead.

Premier single de l’album Home (2013). 

***

« Red like fire, won’t you burn next to me,
Like a flower won’t you bloom here with me? »
________

Apnea-booklet-full___________________________________________________

O.Children naît à Londres en 2008. Il est fondé par Tobi’ O Kandi. Gamin, il avait déjà le goût de la musique: à 17 ans, il créée « Bono must die ». Délire de gosses, le groupe récolte cependant son petit succès et se voit très vite forcé de changer de nom. Menaces de mort, avocats sur le dos…

« (…)Et tout d’un coup j’ai reçu un mail de leur avocat qui disait : « Si vous ne changez pas de nom, on vous poursuit et on prend vos maisons. » C’est exactement ce qu’ils ont dit. »

Pas échaudé pour un sou par l’expérience, le nigérian continue son bonhomme de chemin dans la musique. Il dissout finalement son groupe de jeunesse et se lance dans un nouveau projet. Fan de Joy Division (évidemment), l’influence d’Ian Curtis y est plus que palpable. Il emprunte le nom de son groupe à une chanson de Nick Cave dont il s’inspire également.

O. Children - Apnea

Le quatuor, composé d’Andy (ancien batteur de Bono must die) , Harry James à la basse, Gauthier Ajarrista à la guitare et Tobi au chant,  a sorti à ce jour deux albums. Le premier, éponyme, est résolument post-rock. L’influence gotheuse 80’s s’y fait bien sentir mais c’était sans compter leur deuxième album, Apnea, petite bombe rétro et vénéneuse, porteuse de tubes et d’hymnes noirs.

La voix de Tobi’ O Kandi, suave, sombre, distille de délicieux spleens servis par une basse omniprésente. Chaotique, romantique et assurément morbide, O. Children saura ravir les nostalgiques des années 80 et de rock gothique.

Discographie:

Dead (single- 2009)
O. Children (2010)
Apnea (2012)

Sur le Net:

Tumblr
Soundcloud
Bandcamp


The Soul Must Sleep s’offre deux semaines de vacances histoire de récupérer et surtout de se préparer à trois semaines de stage…

Sinon, j’ai excessivement craqué pour la dernière collaboration Vans x Supreme. Les trois modèles emblématiques de la marque américaine seront habillés pour l’occasion d’un imprimé liberty basé sur l’artwork de l’album de New Order (!!!) Power, Corruption and Lies.

vansupreme

Bien sûr ces pompes de rêve ne seront disponibles que dans quelques magasins (et ni en France, ni en Belgique) et en ligne sur le site officiel de la marque… J’ai envie de mourir. (Enfin, si un sponsor passe par ici, je les veux bien en new era. Et aussi les Robert Trujillo. En 37. Merci.)

Depuis quelques jours, le net a vu fleurir de jolies images visant à montrer l‘adhésion au mariage gay. J’aime particulièrement celle-ci.  Design, sobre, classe, message clair; à partager sans modération, c’est le logo de l’Human Rights Campaign.

I totally support

I totally support mariage equality, bitch

Parce que bon, avouons-le, ces derniers jours (surtout en France) ne donnent pas foi en l’espèce humaine. Autant de gens qui se bougent le cul pour ôter des droits à d’autres, alors qu’ils ne lèvent pas le petit doigt quand on rabote les droits les plus primaires des êtres humains, ça me fout la gerbe.

 

Bon, sinon vous pouvez féliciter Valentino de Valentino fait de la radio, qui a gagné les deux places de cinéma!  Il est jeune, talentueux, et ira assurément loin dans ses projets.

val

Vous pouvez aussi liker la page facebook du blog. Y a même moyen de m’envoyer des suggestions, des groupes, des events… Et y lire mes bêtises journalières. J’y poste très régulièrement des clips de musique et d’autres articles concernant l’actu musicale et culturelle belge et internationale.

Pour vous faire patienter avant mon retour (parce que je sais que vous êtes pendus à mes lèvres, bande de petits coquins!), voici ma sélection musicale du moment. Y a du chill, du mélancolique, et du rock avec un je ne sais quoi de gothique 80’s. Enjoy!

  • Goldfrapp – Lovely Head
  • O. Children – Red Like Fire
  • Great Mountain Fire – If A Kid (unplugged version)
  • Unkle – Rabbit in your Headlights
  • Baden Baden – La Descente

++++++

%d blogueurs aiment cette page :